Les mercredis créatifs

Je vais essayer de lancer une nouvelle rubrique dans ce blog. Ce sont les mercredis créatifs. Les parents qui gardent leur enfant tous les mercredis savent comme il est parfois compliqué d’occuper nos enfants sans qu’ils nous retournent la maison.  J’ai remarqué également qu’on tourne vite en rond dans les activités : peinture, pâte à modeler, dessin, gommettes. Il suffit parfois de quelques variantes pour garder l’attention de nos bambins.

Je suis adepte des activités que j’appelle « fil rouge » dont la réalisation demande plusieurs étapes et qui donc peut nous occuper plusieurs semaines. La difficulté pour ces activités est que chaque étape doit être intéressante pour l’enfant.

A bientôt pour ces mercredis créatifs.

Publicités

Des poupées toutes simples.

Je vous présente aujourd’hui Monsieur et Madame Bouton… Ce sont deux petites poupées extrêmement simple. Je les ai faite car mon aînée bloque un peu avec les boutons. Je ne sais pas pourquoi mais elle rale quand nous portons des pulls avec des boutons ou quand on lui met des T-Shirts ou Gilets à bouton. Pour dédramatiser les boutons, j’ai donc voulu lui faire faire un bonhomme dont le visage est fait en bouton. Je devais en faire qu’un avec ma fille aînée (3 ans et demi), mais ma petite de presque deux ans en a voulu absolument un.

Les voici donc tous les deux :

Pour le fabriquer c’est très simple :

  • étape 1 : découpage du tissu qui constitue le devant (ici le violet) en forme de bonhomme et en laissant un centimètre en plus tout autour pour la couture. Cela pourrait être fait par un grand enfant. En dessinant le bonhomme, il faut le faire plus large que voulu parce qu’avec l’épaisseur, une fois rembourrée,, votre bonhomme va « mincir ».
  • étape 2 : les boutons sont choisis par l’enfant (c’est possible très tôt).
  • étape 3 : Si l’enfant est suffisamment grand (à partir de 3-4 ans), il peut coudre les boutons lui-même.
  • étape 4 : on coud sur l’envers le tissu avec les boutons sur un carré de tissu pour le dos  (ici tissu à motif zèbre) en laissant une zone non cousue pour le retourner puis on découpe le surplus de tissu.
  • étape 5 : on retourne le bonhomme et on le fait remplir de rembourrage par l’enfant (j’ai utilisé un vieux coussin). On peut s’aider d’une aiguille à coudre pour bien remplir les bras et les jambes.
  • étape 6 : on finit la couture et le bonhomme est terminé.

Vous l’aurez compris, ce bonhomme ne m’a rien coûté puisque j’ai eu besoin :

  • de chutes de tissu,
  • de boutons (qui sont les boutons de remplacement jamais utilisés donnés avec les habits lorsqu’on les achète),
  • d’un vieux coussin maintenant éventré,
  • du fil et d’une aiguille.

Le plus intéressant est de savoir que ces bonshommes ont été parfaitement acceptés et sont devenus de nouveaux compagnons de jeux… Et elles sont fières de dire à qui veut l’entendre que c’est elles qui l’ont fait !

Une suspension pour ranger les bonnets, gants et écharpes !

Tous les parents sont confronté l’hiver à la chasse aux bonnets, gants et écharpes. On ne sait pas où les ranger, et on passe notre temps à les chercher, surtout les gants qui ne sont apparemment pas faits pour la vie en couple !

J’ai donc imaginé un système tout simple pour ranger les accessoires hivernaux, les retrouver facilement et c’est tellement simple que ça ne demande pas de tutorial ! Voici les photos :

Vue d'ensemble

 

Gros plan

Les fournitures sont :

  • une petite baguette en bois (ici un tuteur en bambou) ;
  • une feuille de décopatch et du vernis colle pour recouvrir la baguette ;
  • des rubans et des pinces à linge en bois pour accrocher les accessoires.
  • des cavaliers pour fixer les câbles électriques qui servent ici pour fixer la baguette au mur

C’est très rapide à faire, ça ne coûte pas grand chose, ça ne prend pas de place que demander de plus !

De jolies décorations de Noel à faire fabriquer par les enfants

C’est de saison, Noël arrive et les magasins de loisirs créatifs regorgent de matériel pour fabriquer ses propres décorations de Noël. Ce n’est pas toujours évident de faire quelque chose qui semble « bien fini » quand on est des adultes, alors quand il s’agit de les faire faire par des enfants…

J’adore faire fabriquer des choses avec mes filles, mais elles sont encore très jeunes (3 ans pour l’ainée, 20 mois pour la cadette), j’ai donc bien réfléchi avant de me lancer dans les décorations de Noël avec mes filles et voici le résultat :

Il y a trois types de boules, mais on peut les décliner à l’infini. Je suis partie sur des boules plastiques transparentes.

  • Boules moyennes :

    • Matériel :
      • Boules transparentes « moyennes »,
      • Ruban en tissu,
      • Papier cartonné,
      • Stickers de Noël.
    • Fabrication :
      • étape 1 : découper des ronds dans le papier cartonné du diamètre des boules. Attention : le rond ne doit être ni trop petit pour que le papier ne glisse pas, ni trop large pour que le papier ne plisse pas.
        Selon l’âge de l’enfant, il vaut mieux avoir découper les ronds à l’avance pour ne pas user de leur patience !
      • étape 2 : faire coller les stickers sur la feuille.
      • étape 3 : placer le rond de papier à l’interrieur de la boule, refermer les boules et mettre un joli ruban pour fixer la boule à l’arbre.
  • Petites boules :

    • Matériel :
      • Boules transparentes « petites »,
      • Ruban en tissu,
      • Confettis sur le thème de Noël (ici étoiles et sapins),
      • Stickers de Noël (ici écritures Joyeux Noël et petites étoiles).
    • Fabrication :
      • étape 1 : faire remplir les boules avec un fond de confettis.
      • étape 2 : refermer les boules (rajouter un point de colle dans la rainure de fermeture si vous prévoyez de laisser ces boules entre les mains de vos enfants sinon ils joueront au petit poucet avec les confettis…).
      • étape 3 : Faire coller des stickers sur le dessus de la boule et placer le ruban pour attacher la boule au sapin.
  • Etoiles :

    • Matériel :
      • Boules transparentes « étoiles »,
      • Ruban en tissu,
      • Papier de soie,
      • Stickers de Noël.
    • Fabrication :
      • étape 1 : Faire découper des petits bouts de papier de soie et les placer à l’intérieur de la boule bien serrés.
      • étape 2 : Refermer la boule.
      • étape 3 : Faire coller des stickers sur le dessus de la boule et placer le ruban pour attacher la boule au sapin.
Comme vous pouvez le voir, c’est très simple à faire, il n’y a pas trop d’étapes pour ne pas lasser des petits enfants et le résultat est presque assuré !

Une turbulette pour les bébés de nos bébés

Avec deux grandes « pouponneuses » à la maison, on ne manque pas de matériel de puériculture pour leurs petits bébés. Il y a beaucoup de choses disponibles sur le marché mais j’ai préféré leur faire moi-même des petites turbulettes pour leur bébé.

Elle convient très bien aux poupées entre 30 et 36cm.

Le patron est composé de deux parties :

  • Le dos de la turbulette :

  • Le devant de la turbulette

Dans les photos ci-dessous, j’ai fait la turbulette en une seule pièce, mais cela dépend des chutes de tissus disponibles et de leur taille. Si la turbulette est faite en deux pièces, la première étape (après la découpe du tissu) consiste à réunir les deux premières pièces.

La fabrication de la turbulette suit les étapes suivantes :

  • Découpe du tissu en laissant un cm de marge par rapport aux mesures (sauf au niveau de l’encolure, de l’emmanchure et de l’emplacement de la fermeture éclair).

  • Fixation de la fermeture éclair avec des épingles à tête.

  • Fixation des rubans satins pour la finition au niveau de l’encolure et de l’emmanchure.

  • Couture de la fermeture éclair puis des rubans.

  • Couture du bas et du côté de la turbulette sur l’envers.
Voilà la turbulette terminée en situation avec un bébé de 30cm. Les filles l’adorent et elle est facile à enfiler sur les bébés. Le coût des fournitures est vraiment très faible (quelques euros).

Une autre déclinaison de couverture pour bébé

Troisième grossesse, troisième bébé et donc forcément, troisième couverture pour bébé !

La couverture de ma première fille, décrite dans le billet Une belle couverture pour bébé, nous est très utile au quotidien.

La couverture de notre seconde fille, décrite dans le billet Une déclinaison de couverture bébé, lui est très précieuse, elle l’a adopté un peu comme un doudou pendant les premiers mois de sa vie.

Je me suis donc lancée dans une troisième couverture pour notre petit garçon.

Le principe est toujours le même :

  • Une couverture polaire de 1m par 1m ;
  • Un ourlet tout autour avec un ruban en satin ;
  • Un carré de laine cousu au centre de la couverture polaire.

Pour cette couverture le carré de laine est tricoté en une seule pièce avec :

  • 15 premiers et derniers rangs : tricotés en bleu foncé en point de riz ;
  • 20 rangs suivants (et 20 rangs précédents les 15 derniers rangs) :
    • 13 premières mailles en point de riz en bleu foncé ;
    • 84 mailles suivantes en jersey endroit en bleu clair ;
    • 13 dernières mailles en point de riz en bleu foncé.
  • rangs intermédiaires :
    • 13 premières mailles en point de riz en bleu foncé ;
    • 84 mailles suivantes en jersey endroit alterner le bleu clair et le bleu foncé en jacquard intarsia pour dessiner le motif voulu (ici un Yin et Yang.
    • 13 dernières mailles en point de riz en bleu foncé.
Le motif dessiné est décrit dans le document suivant : couverture Yin et Yang

Petite astuce : Il est préférable de laver la polaire et le carré de laine avant des les fixer l’un à l’autre afin d’éviter les surprises de rétrecissement.

Une belle couverture pour bébé – Détail des carrés – 1/2

Suite au premier article sur la couverture faîte pour ma première fille , voici le détail de chaque carré de la couverture. La couverture est composée de 18 carrés différents. Chaque carré est décliné dans les deux couleurs choisies pour la couverture (dans mon cas, le mauve est le blanc), ce qui fait 36 carrés au total. J’ai choisi autant de carrés différents, parce que c’était ma première réalisation (sans compter les écharpes…) et que je voulais en profiter pour tester différents types de points. Par simplification, il est tout à fait possible de faire la même couverture avec beaucoup moins de carrés de type différent. La composition générale de la couverture est la suivante :

  • Carré 1 : Le premier est un carré de 31 mailles et 38 rangs en Jersey bordé de 3 mailles en point de riz avec une étoile en jacquard brodé.

         

  • Carré n°2 : Le deuxième est un carré de 29 mailles et 36 rangs en vannerie.

           

  • Carré n°3 : Le troisième est un carré de 28 mailles et 35 rangs vannerie double

                   

  • Carré n°4 : Le quatrième est un carré de 30 mailles et 36 rangs de fausses torsades

                     

  • Carré n°5 : Le cinquième est un carré de 27 mailles et 36 rangs de point de blé

                             

  • Carré n°6 : Le sixième est un carré de 30 mailles et 38 rangs en Jersey bordé de 3 mailles en point de riz un coeur au centre en jersey envers

           

  • Carré n°7 : Le septième est un carré de 29 mailles et 37 rangs en Coeurs encadrés :
            
  • Carré n°8 : Le huitième est un carré de 28 mailles et 36 rangs en maillons :
             
  • Carré n°9 : Le deuxième est un carré de 30 mailles et 36 rangs en petit damier :
        
Les 9 carrés suivants seront décrits dans un prochain billet.