Un château pour les playmobils.

DSC04239Voilà bien longtemps que je n’ai rien posté, pourtant les activités ne manquent pas chez moi que cela soit pour les enfants ou pour moi. Pendant mon congé parental, je me suis lancé un défi : fabriquer une maison pour les Playmobils de mes enfants. A la demande générale, ce projet s’est transformé et est devenu la fabrication d’un château fort pour les Playmobils. Autant j’adore la maison Playmobil de base, autant je trouve dommage que les châteaux Playmobils soient orientés uniquement princesse paillettes ou chevaliers féroces. Je voulais que mes enfants puissent naviguer dans les différents univers. De plus, j’ai trois enfants qui jouent tout le temps dans le même m² et même les plus grosses constructions playmobils ne sont pas assez étendues pour qu’ils ne se marchent pas trop dessus.

Pour fabriquer un chateaufort Playmobil j’ai utilisé :

  • étagères 4 cases : La base de mon chateaufort est un meuble 4 cases qu’on peut trouver dans à peu près n’importe quel magasin qui vend quelques meubles. C’est la troisième vie de ce meuble qui est déjà passé de meuble sous lavabo de notre salle de bain à rangement à jouets dans la chambre des enfants,

26602

 

  • un grand carton pour fabriquer le toit et les créneaux du château,
  • des chutes de cartons pour le contour des fenêtres et des portes,
  • du contre plaqué pour les mezzanines des chambres
  • des baguettes carrés pour l’échelle qui permet de monter sur le toit et pour fixer les mezzanines

Pour la décoration, j’ai utilisé :

  • de la peinture grise pour l’extérieur du château,
  • de la peinture marron pour les boiseries,
  • une sous-couche spécial mélaminé pour toute la surface du meuble,
  • de la peinture « bois blanchi » pour les sols (mais si vous avez des chutes de moquette ou de lino imitation bois, je vous conseille de les utiliser, le rendu est plus sympa)
  • de la peinture pour les murs
  • de la pâte autodurcissante DAS pour le rebord des fenêtres et pour l’escalier

La fabrication a demandé en plus :

  • un dremel pour la découpe des fenêtres (mais en toute sincérité, ce n’est pas l’outil le plus adapté pour faire ces découpes),
  • de la colle blanche liquide (Cléopâtre dans mon cas ) pour recouvrir les créneaux, coller les décors de fenêtre,
  • un cutter pour découper le carton.

Les étapes de fabrication sont :

  • étape 1 : fabrication des créneaux,
  • étape 2 : découpage des ouvertures,
  • étape 3 : découpage des décors des fenêtres,
  • étape 4 : peintures intérieur et extérieur et pose de l’échelle,
  • étape 5 : découpage des demi-étages,
  • étape 6 : fabrication d’un escalier pour les demi-étage.

J’envisage les améliorations suivantes :

  • découpe d’une porte entre les pièces de même étage,
  • fabrication d’un escalier ou d’un ascenseur pour aller du rez de chaussée au premier étage,
  • mise en place d’un pont levis

La fabrication s’est faite sur plusieurs mois (car je n’ai pas eu la possibilité de m’y consacrer plusieurs heures de suite), mais elle est assez rapide. Après chaque étape, j’ai remis le château à disposition des châtelains. Suite à l’étape 1, ils sont restés assez dubitatifs et n’ont jamais joué plus de quelques minutes de suite avec. Par contre, le découpage des ouvertures a complètement inversé la situation, ils se sont mis à passer beaucoup de temps dessus, exploitant les 2 étages mais également le toit du château. Pour les étapes 3 et 4, ils ont pu participer à l’élaboration du château en choisissant les motifs, les couleurs, les décors et parfois même en mettant un peu la main à la pâte.

Publicités

Mercredis créatifs : peindre des figurines

Les enfants aiment beaucoup la peinture. Ils adorent dessiner, mais la peinture permet plus de liberté que les feutres, les craies grasses ou les crayons de couleurs. On peut peindre sur quasiment n’importe quel support et avec de nombreux outils différents (pinceaux, tampons, sans oublier  le corps). Pour changer de l’éternel dessin sur papiers (blancs, de couleurs), il est possible de proposer aux enfants de peindre sur des supports variés :

 

  • Type : Peinture
  • Thème : Animaux
  • Age : à partir de 1 an
  • Préparation initiale : aucune
  • Matériel :
    • De la peinture lavable (acrylique ou gouache)
    • Des supports en papiers machés (entre 2 et 5€ en fonction de la forme et de la taille)
    • Du vernis colle
    • Des pinceaux
  • Pas à Pas : 
    • Mettre dans une assiette un peu de peinture (si vous voulez éviter la couleur « caca d’oie » adorée de nos enfants, vous pouvez vous limiter à une ou deux couleurs),
    • Faire peindre le support à votre enfant.
    • Une fois sec, faire enduire l’oeuvre peinte de vernis colle (si l’enfant est trop petit, le faire à sa place).

Le résultat est de magnifiques figurines que vous pouvez offrir ou bien laisser à vos enfants qui adoreront jouer avec.

Voici Melody en pleine action :

La tortue a été faite par Lise. Il existe de nombreuses figurines pour faire plaisir à chacun !

Une turbulette pour les bébés de nos bébés

Avec deux grandes « pouponneuses » à la maison, on ne manque pas de matériel de puériculture pour leurs petits bébés. Il y a beaucoup de choses disponibles sur le marché mais j’ai préféré leur faire moi-même des petites turbulettes pour leur bébé.

Elle convient très bien aux poupées entre 30 et 36cm.

Le patron est composé de deux parties :

  • Le dos de la turbulette :

  • Le devant de la turbulette

Dans les photos ci-dessous, j’ai fait la turbulette en une seule pièce, mais cela dépend des chutes de tissus disponibles et de leur taille. Si la turbulette est faite en deux pièces, la première étape (après la découpe du tissu) consiste à réunir les deux premières pièces.

La fabrication de la turbulette suit les étapes suivantes :

  • Découpe du tissu en laissant un cm de marge par rapport aux mesures (sauf au niveau de l’encolure, de l’emmanchure et de l’emplacement de la fermeture éclair).

  • Fixation de la fermeture éclair avec des épingles à tête.

  • Fixation des rubans satins pour la finition au niveau de l’encolure et de l’emmanchure.

  • Couture de la fermeture éclair puis des rubans.

  • Couture du bas et du côté de la turbulette sur l’envers.
Voilà la turbulette terminée en situation avec un bébé de 30cm. Les filles l’adorent et elle est facile à enfiler sur les bébés. Le coût des fournitures est vraiment très faible (quelques euros).